Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

bandeauESPE152

ECOLE SUPERIEURE DU PROFESSORAT ET DE L'EDUCATION DE L'ACADEMIE DE DIJON

Master Direction de Projets ou Etablissements Culturels (DPEC)

Une formation professionnalisante, en adéquation avec les attentes du secteur

La formation vise à former des professionnels du secteur culturel, aptes à occuper des postes de direction, de coordination et de médiation de projets ou structures culturelles. Dans l'objectif d'une pluridisciplinarité, ce master allie des connaissances juridiques, gestionnaires, sociologiques, historiques, éducatives et esthétiques.

L’objectif de la formation est d’une part d’organiser l’acquisition de ces savoirs, d’autre part d’assurer leur transformation en savoir-faire par l’expérimentation et la confrontation au terrain grâce à des visites in situ, des interventions de professionnels en poste -qui dispensent également des enseignements au cours des deux années-, des conduites de projets avec les structures locales et des périodes de stage. Une attention particulière est portée à ces immersions dans le monde professionnel, qui peuvent se réaliser en fin d'année et/ou en alternance au cours du master 2.

Master 1

La première année de formation permet l’acquisition de fondamentaux tels que la maîtrise des outils de gestion et d’administration d’une structure culturelle ou encore la maîtrise des outils de diffusion et de communication culturelle. Des apprentissages théoriques, tels que l’anthropologie, la sociologie, l'économie, les politiques culturelles ou l’étude du patrimoine, viennent compléter des cours axés sur l'acquisition de savoir-faire concrets : étude de coût et contrôle de gestion, droit de la propriété intellectuelle ou encore méthodes d’enquête en sciences sociales. Les cours dispensés par des professionnels du secteur culturel permettent aux étudiants d’intégrer les méthodes d’élaboration d’une programmation, de réalisation d’un projet artistique ou de diffusion de l’information, dans le domaine du spectacle vivant. Dans le secteur patrimonial, les enseignements permettent aux étudiants de définir le projet muséographique d’une structure et de concevoir les actions de présentation et de valorisation du patrimoine et des collections.

Les Brigades d'Action Culturelle.

Dès la première année de formation, les étudiants sont invités à s’investir dans un projet tutoré (Brigade d’Action Culturelle). Il s’agit de groupes de travail ou d’associations formés par des étudiants de master 2 qui conçoivent et réalisent une action culturelle et artistique, sous la tutelle d’une structure dijonnaise (Théâtre Dijon Bourgogne, FRAC, association Interlude etc.)

Le stage, aboutissement de la première année de formation

A la fin de la première année, les étudiants doivent effectuer un stage de 3 mois minimum dans une structure culturelle ou artistique, en France ou à l’étranger. Ils sont accompagnés dès le premier semestre, dans la définition de leur projet professionnel et dans les différentes étapes de recherche d’un stage (entretien personnel, travail sur les lettres de motivation et les CV, suivi des annonces de stage, rencontres avec d’anciens étudiants…). Cette confrontation avec le monde professionnel permet une meilleure appréhension de la réalité du travail dans le secteur culturel et artistique, la définition ou la confirmation d’un projet professionnel ainsi que la constitution d’un réseau. Le stage donne lieu à un rapport de stage problématisé, avec une soutenance au début de l'année scolaire suivante.

Master 2

Parcours Ingénierie de l'Action Culturelle

La seconde année de master est dans la continuité des enseignements de l'année précédente et vise à les approfondir tout en accentuant leur mise en pratique. Les étudiants ont donc la possibilité d'effectuer le master 2 en alternance dans la structure culturelle de leur choix, au rythme de deux semaines de cours puis deux semaines d'alternance par mois. Différentes options s'offrent à eux : contrat d'alternance, contrat de Service Civique ou convention de stage. Ces immersions peuvent soit durer l'ensemble de la période d'alternance soit se fractionner en différentes expériences dans plusieurs structures d'accueil. Cette organisation favorise également l'implication des étudiants dans des projets de bénévolat hors de la formation, implication encouragée par l'équipe pédagogique.

Les projets tutorés, alternative de l'alternance

Dans le cas où l'étudiant n'a pas de contrat d'alternance, des projets tutorés (Brigades d'Action Culturelle) sont mis en place, lors des deux semaines libres, avec des acteurs culturels de Dijon. Ces projets concordent avec un double objectif : mise en pratique des enseignements du master et réponse à une problématique de ces acteurs. Exemples : création d'un parcours d'Art Contemporain dans la ville avec le FRAC et le Consortium, organisation d'une manifestation musicale avec le CROUS, création d'un parcours spectateur avec le Théâtre Dijon Bourgogne, mise en place d'activités artistiques en milieu carcéral avec Genepi, promotion de l’interculturalité par l’intermédiaire de différents modes d’expressions artistiques avec Interlude, etc.

Le stage

Dans tous les cas, les étudiants sont tenus de réaliser 12 semaines de stage avant la fin de l'année, aboutissant à la rédaction d'un mémoire indispensable à la validation du diplôme.

Partir à l'international

Les étudiants ont la possibilité d’effectuer un ou deux semestres dans une autre université européenne disposant d’un cursus équivalent. Toutefois, s’ils décident d’effectuer leur année complète à l'étranger, ils sont tenus de rédiger un mémoire similaire à celui réalisé par les étudiants restés en France. Pour plus d’information sur les relations internationales

 

Parcours Ingénierie des Projets interculturels et internationaux

Une ouverture sur les projets interculturels ou internationaux

Après le Master 1 ou en admission parallèle, les étudiants souhaitant s'ouvrir à l'international ont la possibilité d'intégrer le master 2 parcours " Ingénierie des Projets interculturels et internationaux " dont les cours sont dispensés à l’Institut Denis Diderot.

Ce master forme des étudiants à l’action culturelle, c'est-à-dire à la mise en culture de l’art, quels que soient le type de lieu et le type d’activité. En termes d’administration et de médiation, la formation prépare à la conception et à la mise en œuvre de projets ; une attention particulière est portée aux projets d’échanges interculturels et internationaux : les stages à l’étranger sont encouragés et facilités. De même, la formation développe des expérimentations auprès des collectivités territoriales, afin de faciliter l’intégration de la culture dans la dimension publique de leur intervention. Une attention particulière est portée à l'intégration de l'art et de la culture dans les actions de coopération décentralisée initiées par les Régions.

 

Les jeudis de l'IUP et les sorties

Instaurés en 2002, ces moments organisés chaque jeudi après-midi permettent à tous nos étudiants d'assister à une conférence invitant un professionnel à discuter de son parcours, son poste et les problématiques rencontrées dans son métier et son secteur. Ce temps fort peut également prendre la forme d'une visite in situ d'un lieu culturel.

En fin de deuxième année, les étudiants participent à un voyage d'étude.

Compétences délivrées à l'issue des deux années

L'organisation des années de formation répond au besoin de pluridisciplinarité évoqué précédemment et permet l'acquisition de quatre types de compétences :

Gestion d'une structure culturelle

  • Administration
  • Droit
  • Finance et comptabilité

Création et pilotage de projet

  • Analyse de faisabilité
  • Création d'outils
  • Mise en place et suivi
  • Evaluation

Animation et médiation culturelle

  • Communication
  • Politiques des publics
Etude et réflexion sur le milieu artistique
  • Culture générale
  • Projet artistique
  • Implication territoriale

Objectifs professionnels

  •  l'administration, la direction de structures et de projets culturels ;
  •  la conception d'actions artistiques et culturelles ;
  •  la conception d'expositions et d'actions de valorisation du patrimoine ;
  •  la conduite d’études de faisabilité ;
  •  la mise en œuvre et la gestion de projets avec les partenaires, l’évaluation des actions et le bilan prospectif.

Ces objectifs peuvent se décliner dans les fonctions suivantes :

  •  diriger, orienter, concevoir, décider, gérer des organisations artistiques et culturelles, des compagnies, des services territoriaux... ;
  •  concevoir et programmer des manifestations culturelles, des expositions...;
  •  organiser des productions artistiques et leur diffusion... ;
  •  assurer la réalisation pratique de manifestations culturelles en coordonnant les différents intervenants ;
  •  mettre en relation les acteurs de la vie artistique et culturelle au sein de la cité : structures de production et de diffusion, artistes, population, associations, élus, presse, techniciens...
  •  évaluer les actions artistiques et culturelles.

Contacts

Département Institut Denis Diderot

 

Suivez-nous : Suivez nous sur FacebookSuivez nous sur Google +Suivez nous sur TwitterSuivez nous sur ViadeouB link, le réseau social de l'université

Accès Institut Denis Diderot

L'alternance à l'uB

alternance

Université de Bourgogne